Les « nouveaux végétariens » sont des personnes qui choisissent de ne plus consommer de chair animale. Elles sont issues de milieux et cultures où la consommation carnée est la norme. Quelles sont leurs motivations et valeurs ? Qu’est-ce qui a déclenché chez elles l’évolution vers le végétarisme ? Comment leur choix affecte-t-il leur vie sociale ? Quelle perception ont respectivement les végétariens et non végétariens des difficultés ou inconvénients d’une alimentation non carnée ?
Cet article rend compte de travaux contemporains consacrés à ces questions et évoque le contexte dans lequel des sociologues ont été amenés à s’y intéresser.

Pour lire le texte de Frédéric Dupont et Estiva Reus se rendre sur le site des Cahiers antispécistes:

 

 

http://www.cahiers-antispecistes.org/spip.php?article416