De Eric Baratay

 

 

  • Poche: 125 pages
  • Editeur : Points (7 avril 2011)
  • Collection : Points histoire
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2757815814

 

De la fin du XVIIIe siècle aux années 1950, le nombre d’animaux dans les villes et campagnes de
France augmente de façon considérable : les chevaux tirent les calèches ou travaillent à la mine,
les vaches sont traites dans les rues, les concours agricoles fleurissent, la consommation de viande
et de lait se banalise et l’élevage s’intensifie. C’est alors toute une civilisation qui se met à l’heure
des bêtes, vivant au plus près du monde animal adapté aux nouveaux besoins des hommes. Une
parenthèse exceptionnelle, qui sera mise à mal par l’ascension du moteur, l’exode rural qui éloigne
le bétail et le développement des animaux dits « de compagnie ».

 

Eric Baratay, Professeur d'histoire contemporaine à l'université de Lyon, spécialiste de l'histoire des animaux, a notamment publié La Corrida (PUF, 1995), Et l'homme créa l'animal ; Histoire d'une condition (Odile Jacob, 2003).

 

Table des matières

UN FOISONNEMENT D'ANIMAUX
L'enrôlement d'un prolétaire
La réquisition d'un fournisseur
Une mobilisation pour divertir
L'ADAPTATION AUX DESIRS
L'invention des races modernes
La fabrication des machines
UN NOUVEAU PAYSAGE
Le bétail aux champs !
Des sabots pleins les rues
Une vie parmi les bêtes
LE CHAMBOULEMENT SOCIAL
Se distinguer par l'animal
L'éclatement des attitudes
Des conflits plein les pattes