Par LAURE NOUALHAT

Bridget Kyoto, saignante, a fait des calculs : manger 100g de viande, c’est boire 1,5 l de pétrole. Et épuiser la planète.