14 janvier 2011

Autour de Jonathan Safran Foer (Références)

Le Livre "Eatings animals" de Jonathan Safran Foer vient d'être publié en France en Janvier 2011 aux éditions de l'Olivier sous le titre "Faut-il manger les animaux?". Ce livre fera date dans l'Histoire. Comme le dit son éditeur sur la quatrième de couverture: Choquant, drôle, inattendu, ce livre d’un des jeunes écrivains américains les plus doués de sa génération a déjà suscité passions et polémiques aux Etats-Unis et en Europe. Il se pourrait qu'une prise de conscience sur la nécessité du végétarisme en... [Lire la suite]
Posté par vegman à 11:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

01 janvier 2011

Faut-il manger des animaux ?

de Jonathan Safran Foer Arrêtons le massacreDéjà couvert d’éloges (en particulier ceux de J.M. Coetzee), best-seller aux U.S.A., en Italie et en Allemagne, ce premier essai de J.S. Foer est un coup de maître.Les questions qu’il pose – et les réponses qu’il propose – sont universelles : pourquoi l’homme est-il carnivore ? cet usage est-il moralement légitime ? Et surtout : comment traitons-nous les animaux que nous mangeons ?Convoquant souvenirs d’enfance, données statistiques et arguments philosophiques, J. S. Foer... [Lire la suite]
24 décembre 2010

Le spécisme, un caprice humain

Il ne fait pas bon être rangé du côté de l’ordre naturel par ceux qui, tout en révérant la nature, estiment ne pas y appartenir. C’est le signe qu’ils s’apprêtent, en toute bonne conscience, à vous utiliser comme objet décoratif, corvéable ou comestible. Estiva Reus, Introduction in Espèces et Éthiques - Darwin : une (r)évolution à venir, p. 19, 2001 © tahin party
Posté par vegman à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 décembre 2010

De l'origine du spécisme

Pour la majorité de nos contemporains, la condition pour être reconnu comme patient moral [1] à part entière réside dans l’appartenance à l’espèce humaine. Envers les animaux des autres espèces, on énonce au mieux des devoirs de second ordre, tels que celui de s’abstenir de mauvais traitements inutiles. Étant entendu qu’un mauvais traitement ne saurait être inutile dès lors qu’il sert quelque intérêt humain, qu’il s’agisse d’habitudes alimentaires, de curiosité scientifiques ou d’activités de loisirs. Cette morale à deux... [Lire la suite]
Posté par vegman à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 décembre 2010

La prison du carnisme

Les Cahiers antispécistes n°33 Présentation du numéro 33La Rédaction Aimer ou manger ? – Introduction au carnisme, Chapitre 1Melanie Joy Melanie Joy – Carnisme Texte résumé par Estiva Reus Nos frères des règnes inférieurs – Socialisme et cause animale dans les années 1880 Denis Andro Le droit des animauxMarie Huot Yourcenar et la compassion envers les animaux Jean Nakos La vache qui pleure Ajahn Brahm Théologie animale d'Andrew Linzey – Paru en mai 2010 Estiva Reus Philosophie animale – Recueil de... [Lire la suite]
07 décembre 2010

Carnisme

Le carnisme est un système de croyance, ou idéologie, selon laquelle il est considéré comme éthique de consommer certains animaux. Le carnisme s'oppose essentiellement au végétarisme ou au veganisme. Le terme carnisme a été défini en 2001 par la psychologue sociale Melanie Joy. Selon Dr Joy, c'est parce que le carnisme est une idéologie violente et dominante qu'il est resté anonyme et invisible, et de ce fait, manger de la viande est considéré comme une évidence plutôt que comme un choix; lorsque manger de la viande n'est pas... [Lire la suite]
Posté par vegman à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

03 décembre 2010

Qui sont les animaux ?

Sous la direction de Jean Birnbaum La pensée occidentale a longtemps défini l'animal par ce qui lui manque : la raison, la pudeur, le rire... Aujourd'hui, notre imaginaire reste dominé par la conception cartésienne de " l'animal-machine ", incapable d'accéder au langage, dépourvu de subjectivité, donc privé de tout droit. Or l'actualité vient régulièrement nous rappeler l'étrange proximité qui nous lie aux animaux : crise de la " vache folle ", grippes " aviaire " ou " porcine... [Lire la suite]
26 novembre 2010

Cannibalisme

"L'homme est un animal qui se croit le centre de la création alors qu'il n'est qu'un être parmi les autres êtres comme produit de la Nature et de l'évolution. Il ne considère pas ses congénères rampants, volants... comme ses semblables. Celui qui mange de la viande fait acte de cannibalisme. Damien Préault - 26.11.2010
Posté par vegman à 14:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 novembre 2010

Vers une culture humaine

[…] l’éthologie et la psychologie comparées, malgré leurs insuffisances manifestes, ont montré de façon indubitable que l’animal est un sujet complexe, souvent un individu et parfois une personne. Dans tous les cas, il s’agit d’un interlocuteur et quelquefois d’un partenaire, ce qui justifie déjà pleinement la volonté de le protéger contre la violence des humains. […] Ceux qui se soucient aujourd’hui des animaux ne sont pas des femmes ou des adolescentes à la sensibilité exacerbée, mais des individus qui constituent l’avant-garde... [Lire la suite]
Posté par vegman à 15:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 novembre 2010

Du combat pour l'animal

« Nous devons combattre l'esprit de cruauté naïve avec laquelle nous disposons de l'animal. Les religions et la philosophie se sont préoccupées du problème de notre comportement envers nos semblables mais non à l'égard de l'animal, qui est pourtant susceptible des mêmes souffrances que nous. Un comportement véritablement humain ne nous permet pas de lui imposer des épreuves. C'est tardivement que nous avons pris conscience de ce problème. Nous devons susciter dans le monde un mouvement d'opinion et prendre au sérieux un devoir que... [Lire la suite]
Posté par vegman à 10:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,